Login  Plan du Site
La Commune 

Le chemin creux de la Vieille-Tour


 


Retour à la Présentation
Retour à la Présentation

 MAIS QUE SONT EN FAIT LES CHEMINS CREUX ?


La définition paraît évidente. Un chemin creux est un sentier dont le niveau se trouve en dessous de celui des terrains adjacents. Par ce fait, ce chemin est entouré de part et d’autre par des talus plus ou moins abrupts selon la profondeur du chemin.

Les chemins creux se sont formés suite à l’action simultanée de l’érosion et de l’activité des agriculteurs qui empruntaient systématiquement les mêmes chemins pour accéder à leurs terres. Ils reliaient les parcelles dispersées, entre elles, ainsi que les villages et les fermes.

Ensuite, ils avaient des fonctions secondaires, comme la production de bois, une protection des villages contre les eaux de ruissellement et la production d’un fourrage pour le bétail.
Ils ont aussi joué un rôle de protection pour la population lors de la seconde guerre mondiale.

 LES TALUS


Ils sont constitués de roches ou de touffes d'herbe avec leurs mottes de terre empilées au cours du temps. Ils jouaient un rôle agronomique essentiel (conservation de l'eau et de la matière organique) et supportaient une strate buissonnante et arborée importante. Là où ils ont été conservés, moins fragmentant que les routes, ils augmentent la biodiversité locale et jouent encore un rôle de corridor biologique et même de réseau écologique pour de nombreuses espèces

 LA FLORE


Une des grandes richesses du chemin creux est souvent de produire un grand nombre de niches écologiques différentes.
Ainsi, déjà selon la situation dans le talus, on verra apparaître une strate ligneuse, une strate arbustive et une strate herbeuse.
D’autre part, plus les chemins sont sinueux, plus on y trouvera des régimes hydriques et d’ensoleillement différents. Certaines pentes, orientées au sud, peuvent accueillir une flore très diversifiée. (qui l’est d’autant plus s’il y a présence de calcaire). Enfin, ces milieux, à l’abri des vents froids, bénéficient souvent d’un microclimat favorisant ainsi une flore spécialisée (talus thermophiles).
 
Il est bien évidemment impossible de répertorier les espèces présentes dans les chemins creux, tant elles sont nombreuses et variées. La flore sera fonction des types de végétation que l’on peut y trouver.

Les espèces des sous-bois :
Certains talus sont de véritables milieux arborés donnant à une flore des sous-bois l’occasion de s’exprimer : Anémones, fraisiers sauvages, pervenches, sceau de Salomon,..


Photo Anémones
Anémones

Photo Fraisiers sauvages
Fraisiers sauvages

Photo Pervenches
Pervenches

Photo Sceau de Salomon
Sceau de Salomon

Les espèces rudérales :
Ce sont les premières fleurs qui apparaissent dans des milieux ouverts : Tanaisie, bouillon blanc,..


Photo Tanaisie
Tanaisie

Photo Bouillon blanc
Bouillon blanc

Les messicoles :
En bordure des champs, et à condition que le talus soit régulièrement fauché, on verra apparaître une flore adventice des cultures. Ce sont les plantes messicoles : Le coquelicot, la nielle des blés, l’anthémis des champs, le bleuet, la grande marguerite ...


Photo Coquelicot
Coquelicot

Photo Nielle des blés
Nielle des blés

Photo Anthémis des champs
Anthémis des champs

Photo Bleuet
Bleuet

Photo Grande marguerite
Grande marguerite

 LA FAUNE


Pour la faune, le grand atout de ces chemins réside dans ce que l’on appelle “ l’effet de lisière ”. C’est en effet au croisement de milieux naturels différents que le nombre d’espèces animales est le plus important.

D’autres espèces affectionnant les grandes plaines cultivées peuvent trouver en bordure de ces chemins des abris ponctuels bien venus : Alouette, Bergeronnette, Perdrix et Faisan ...

Au niveau des oiseaux, les chemins creux  permettent à de nombreuses espèces de nicher : Etourneau sansonnet, Merle noir, Grives, Rouge-gorge, Mésanges charbonnière, Pinson des arbres, Pigeon ramier, Tourterelle , Pic vert et Pic épeiche, Pie bavarde, Corneille, Geai des chênes, Coucou gris,..


Photo Etourneau
Etourneau

Photo Merle noir
Merle noir

Photo Grive
Grive

Photo Rouge-gorge
Rouge-gorge

Photo Mésange
Mésange

Photo Pinson
Pinson

Photo Pic-vert
Pic-vert

Photo Geai
Geai

La nuit, les Chouettes chevêche, Hulotte et Effraie ainsi que le Hibou moyen duc peuvent s’y régaler de  campagnols.


Photo Chouette chevêche
Chouette chevêche

Photo Hulotte
Hulotte

Photo Effraie
Effraie

Photo Hibou moyen duc
Hibou moyen duc

En ce qui concerne les mammifères, ces talus diversifiés offriront de nombreuses opportunités aux mustélidés (Belette, Fouine, Martre, Putois, Hermine et Blaireau), aux petits rongeurs (Campagnols, Mulots), aux Musaraignes.


Photo Belette
Belette

Photo Fouine
Fouine

Photo Martre
Martre

Photo Putois
Putois

Photo Blaireau
Blaireau

Le Hérisson, l’Ecureuil roux, le Lérot, le Lièvre, le Lapin de garenne et le Renard roux y trouveront également le terrain idéal pour leur reproduction.


Photo Ecureuil roux
Ecureuil roux

Photo Renard roux
Renard roux

Photo Hérisson
Hérisson

Durant la saison chaude, on peut y observer plusieurs espèces de Chauves-souris.

 LA DISPARITION DES CHEMINS CREUX !


Le remembrement agricole des années 1970-1990 a été leur première cause de disparition. Le recul des chemins creux s'est souvent accompagné d'une forte augmentation de l'érosion des sols, des inondations et sècheresses induites par la non rétention de cette eau

 PROTEGEONS NOS CHEMINS CREUX


Le chemin creux fut d'abord de labeur, mais il fut aussi chemin de pèlerinage, de noces, de contrebande et d'insurrections. Le suivre revient à faire l'école buissonnière, à apprendre l'histoire et la géographie du pays où il sinue. Un vieux chemin creux n'est pas un raccourci mais une liaison vagabonde…
 
On tend depuis les années 1990 à préserver (et rarement restaurer) les reliquats de réseaux de chemins creux qui ont échappé aux remembrements. Ils prennent une valeur en tant que patrimoine culturel, paysager, agro-environnemental et écologique.

Outre leur intérêt paysager, et écologique, les chemins creux offrent également un terrain idéal pour les randonneurs, cyclistes et cavaliers qui y trouvent un espace idyllique pour la pratique de leur passion.


Le chemin creux, refuge d'animaux de toutes sortes
Le chemin creux, refuge d'animaux de toutes sortes


© Mairie DIETWILLER - Le site officiel de la commune de Dietwiller.
La Commune - Vie Municipale - Vie Quotidienne - Vie Associative & Culturelle - Vie Scolaire & Périscolaire
Mentions légales