Login  Plan du Site
Vie Quotidienne > Environnement - Ecologie 


Environnement - Ecologie | Tri et Recyclage | Développement Durable




Quelques gestes simples en faveur du développement durable... Le bon sens !

 Consommation


 Déchets


  • Pour inciter au recyclage, achetez vous-même des produits recyclés.
  • Pensez "récupération et recyclage" avant de jeter. Triez vos déchets.
  • Ne jetez pas dans l’égout ou dans les toilettes, les restes de peinture, les huiles de vidange (1 litre d’huile recouvre jusqu’à 1000 m2 d’étendue d’eau).

La décomposition des déchets par enfouissement engendre du méthane, gaz à effet de serre 20 fois supérieur au gaz carbonique.
L’incinération des déchets engendre entre autres des dioxines pour l’environnement.
En 40 ans, la quantité de nos déchets a été multipliée par deux pour atteindre une moyenne de 360 kg par an et par personne.


 Emballages


  • Évitez d’acheter des produits sur-emballés (portions individualisées, double emballage carton/plastique) afin de réduire le volume des déchets.
  • Achetez des produits en vrac que vous conserverez dans des emballages récupérés.
  • Privilégiez les produits dont les emballages sont recyclables.
  • Achetez le moins possible de produits avec des emballages plastiques (qui lors de leur destruction produisent des effets nocifs sur l’environnement).
  • Refusez les sachets plastiques des supermarchés et achetez un vrai sac pour faire vos courses.

 Médicaments


  • Pensez à toujours rapporter les restes de vos médicaments à votre pharmacien qui les détruira.
  • Ne pas jeter d’antibiotiques dans l’évier ou les toilettes afin de ne pas accroître la pollution du milieu aquatique.

 Peintures


  • Achetez des produits avec l’écolabel européen ou le label NF Environnement.
  • Privilégiez l’utilisation des peintures acryliques solubles dans l’eau qui ne contiennent pas de plomb ni de formaldéhyde.

 Piles


  • Lors de vos achats, préférez les piles avec des accus nickel-hydrure au nickel-cadmium car ces piles contiennent moins de métaux lourds.
  • Certains jouets jetables contiennent des piles incorporées, avant de jeter ces jouets à la poubelle, pensez à les retirer.
  • Déposez toujours les piles usagées dans un espace de collecte prévu à cet effet.
  • Privilégiez l’achat de piles vertes, sans mercure et sans cadmium, ou mieux, des accumulateurs rechargeables.

Pour Information
Pour fabriquer une pile alcaline il faut 50 fois plus d’énergie que ce qu’elle fournira pendant toute sa durée d’utilisation.


 Publicité


  • Refusez la publicité dans votre boîte aux lettres (placez un autocollant « Stop Pub » distribué par le ministère de l’écologie et du développement durable).

Pour Information
Chaque année, nous recevons en moyenne 40 kg de prospectus et de publicité dans notre boîte aux lettres.

Ce qui représente en terme de fabrication :
      -  600 litres d’eau,
      -  240 kwh d’électricité,
      -  40 kg de bois.

Il est estimé que pour une ville de 100 000 habitants, le traitement et le recyclage de ces prospectus représentent une dépense de 250 000 € (ADEME, 2005).



 L'eau


 Quelle eau buvons-nous en Alsace ?


 Déboucher


  • Pour déboucher les éviers ou les lavabos, utilisez une ventouse en caoutchouc ou encore dévissez le siphon pour le nettoyer afin de ne pas utiliser des déboucheurs liquides qui contiennent généralement de la soude caustique (produit toxique et nocif pour l’environnement).

 Économies d’eau


  • Installez des économiseurs d’eau sur les robinets et la douche.

Pour Information
On estime qu’une fuite goutte à goutte d’un robinet représente 35 000 litres par an.


 Hygiène


  • Prenez des douches plutôt que des bains,
  • Lors de votre toilette, remplissez le lavabo plutôt que de laisser couler l’eau,
  • Évitez d’utiliser l’eau chaude inutilement,
  • Lorsque vous vous brossez les dents, ne laissez pas l’eau couler et utilisez un verre pour vous rincer la bouche,
  • Privilégiez le savon au gel douche (économie d’emballage et donc de pollution).

Pour Information
Si vous laissez couler l’eau pendant que vous vous lavez les mains, vous doublez voire triplez le volume d’eau consommée.


 Lessive


  • ne mettez la machine à laver en fonctionnement qu’à pleine charge,
  • choisissez le cycle de lavage le plus court possible.
  • Évitez d’utiliser le sèche-linge car il consomme deux fois plus d’électricité qu’un lave-linge.

Pour Information
À 40°C, une machine à laver le linge consomme 3 fois moins d’électricité qu’à 90°C.


 Vaisselle


  • Ne mettez le lave-vaisselle en fonctionnement que lorsqu’il est complètement rempli,
  • Faites la vaisselle dans un évier à demi rempli d’eau,
  • Utilisez de préférence des produits d’origine végétale avec du citrate (dérivé du citron : un des plus puissants antiseptiques).

 W.C.


  • Préférez le papier toilette recyclé,
  • Vous pouvez réduire votre consommation d’eau en :

       -  installant un système de chasse d’eau pourvu du mode économique ;
       -  installant un réducteur de volume d’eau ;
       -  ou en plaçant une bouteille en plastique remplie d’eau dans le réservoir de votre chasse-d’eau.

Pour Information
On estime qu’une cuvette de chasse-d’eau à faible débit permet des économies d’eau de 50 à 80 %.



 Au Jardin


 Les arbres


  • Si vous le pouvez, plantez des arbres dans votre jardin pour, entre autres, lutter contre l’effet de serre,
  • Pensez à privilégier les espèces locales afin de protéger l’écosystème régional.

 L'arrosage


  • Renseignez-vous à la mairie sur les mesures de restrictions d’eau prises en cas de sécheresse,
  • Arrosez de préférence le matin ou le soir car l’évaporation est moins forte (on considère que cela représente une économie d’eau moyenne de 50 %),
  • Récupérez l’eau de pluie dans un ou des récipients adéquats,
  • Paillez le pied des plantes et des arbres pour diminuer la déperdition d’eau,
  • Utilisez l’arrosage au goutte à goutte en perçant un tuyau à intervalles réguliers.

 Compost et engrais


  • Fabriquer son compost permet de diminuer :
       -  le volume des ordures ménagères et par la même la pollution due à la destruction de ces déchets ;
       -  l’utilisation d’engrais chimiques.
  • Essayez d’éviter les engrais chimiques qui entraînent entre autres la présence de nitrates dans les nappes phréatiques.
  • Si possible, achetez des engrais biologiques.

 Pesticides et insecticides


  • On estime que depuis les années 1950, le nombre d’espèces d’insectes aptes à résister aux insecticides est passé d’une dizaine à plusieurs centaines.

  • Il est possible d’éliminer les pucerons :
       -  en utilisant un jet d’eau puissant,
       -  en achetant des larves de coccinelles.
  • Pour éloigner certains insectes, il est possible de planter des oeillets d’Inde, des chrysanthèmes, de la ciboulette, des oignons, de l’ail, du basilic, de la sarriette, du raifort, de la menthe, du thym, etc.
  • Attention, on sait qu’un grand nombre d’oiseaux meurent chaque année après s’être nourris dans des champs et sur des pelouses récemment traités aux pesticides.

 Tonte de pelouse


  • Évitez de tondre la pelouse trop ras afin notamment de retenir au maximum l’humidité,
  • Récupérez l’herbe coupée pour en faire du compost.

 A la maison


 Chauffe-eau


  • 60 degrés est considéré comme la température idéale de réglage du chauffe-eau (une température plus élevée peut être à l’origine de brûlures et provoque un gaspillage d’énergie - source de pollution).

 Chauffer


  • Vérifiez et renforcez votre isolation.
  • Entretenez régulièrement votre chaudière ou votre chauffe-eau ; vous pourrez ainsi économiser 10 à 20 % d’énergie.
  • Optez pour une régulation automatique par thermostat. On estime que ce système peut diminuer de 25 % la consommation d’énergie.
  • 20 degrés est la température idéale même en hiver (préférez la petite laine au gaspillage de chauffage).
  • Attention à ne pas couvrir vos radiateurs électriques.
  • En hiver, lorsque vous aérez, fermez le ou les radiateurs.

 Climatiser


  • Privilégiez les ventilateurs de plafond, plus économiques en consommation électrique qu’un système de climatisation.

Pour Information
Les fluides frigorigènes utilisés dans les climatiseurs sont de puissants gaz à effet de serre, jusqu’à 3 260 fois plus élevés que le CO2.


 Éclairage


  • Pensez à éteindre la lumière en quittant une pièce,
  • Évitez les abats jour sombres dévoreurs de lumière et d’énergie, leur couleur sombre peut absorber 50 à 80 % de la lumière,
  • Préférez les ampoules à basse consommation d’énergie,
  • Installez des ampoules à fluorescence qui consomment en moyenne 5 fois moins d’énergie et dont l’espérance de vie est en moyenne 10 fois supérieure à des ampoules classiques,
  • Évitez les lampes halogènes.

Pour Information
Des études montrent que l’éclairage représente en moyenne 10 % de la facture d’électricité d’un ménage français.


 Électroménager


  • Prenez l’habitude d’éteindre les appareils électriques qui restent en veille (n'oubliez pas l’écran de votre ordinateur),
  • Achetez des appareils de classe énergétique « A » voire de classe « A+ ». Ces derniers réduisant la consommation et donc la facture d’électricité de 20 % par rapport à une classe A.

Pour Information
On estime qu’un appareil électrique en mode veille pendant 24 heures consomme autant d’énergie que pendant 3 heures d’utilisation.


 Réfrigérateur


  • Ne mettez pas d’aliments chauds au réfrigérateur,
  • Evitez de placer votre réfrigérateur ou votre congélateur au soleil,
  • Evitez de le couvrir (par ailleurs, les modèles encastrés sont sources de surconsommation d’énergie par manque d’évacuation de la chaleur dégagée),
  • Pensez à dégivrer régulièrement (tous les 3 mois) votre réfrigérateur et votre congélateur afin de prévenir une augmentation de la consommation d’énergie.

 Les Transports


 Climatiser


  • En voiture, l’utilisation de la climatisation provoque une surconsommation importante de carburant et donc entraîne une pollution plus conséquente.

Pour Information
La climatisation est une source d’émission supplémentaire de gaz à effet de serre.
Ainsi, une voiture climatisée consomme en moyenne de 1 (sur route) à 3 (en ville) litres supplémentaires sur 100 km, soit 10 à 20 % de surconsommation de carburant. Celle-ci peut même atteindre les 50% lorsque le moteur est froid. D’autre part, on estime que les climatiseurs d’automobiles perdent, chaque année en moyenne, 15 à 20 % de leur gaz frigorigène, gaz à effet de serre puissant et fortement nocif notamment pour la couche d’ozone.


 Déplacements


  • Pensez à arrêter votre moteur même pour des arrêts de courte durée.
  • Essayez d’optimiser vos déplacements en voiture en évitant, par exemple, d’utiliser votre véhicule pour faire un seul achat.

Pour Information
Un déplacement en voiture sur 4 est inférieur à 1 kilomètre et le premier kilomètre pollue 4 fois plus que les autres.
Le moteur d’une voiture qui tourne au ralenti pendant une minute consomme plus d’essence qu’il n’en faut pour redémarrer.


 En voiture


  • Adoptez une conduite souple, ce qui vous permettra de réduire votre consommation moyenne de 40 %,
  • Ne jetez pas vos détritus par la portière ou la vitre de votre véhicule,
  • Prenez l’habitude de porter huile et batterie usagées à votre garagiste, ou dans une DéchetTri.
  • Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus. Des pneumatiques sous-gonflés entraînent en moyenne une surconsommation d’environ 3 % pour un déficit de 0.3 bar,
  • Ne laissez pas la galerie sur la voiture car elle provoque une surconsommation de 10 % à 120 km/h. Elle sera encore plus importante si vous la réhaussez d'un coffre de toit.

© Mairie DIETWILLER - Le site officiel de la commune de Dietwiller.
La Commune - Vie Municipale - Vie Quotidienne - Vie Associative & Culturelle - Vie Scolaire & Périscolaire
Mentions légales