Login  Plan du Site
La Commune 

Les Saints


Gif - Retour à l'Historique
Retour à l'Historique

Après le moyen âge, les paroisses étaient patronnées par des saints. Ces patronages reflétaient souvent la vie économique du village ou un besoin de « prestige » pour la communauté. 
Les conditions de vie et les aléas climatiques, ainsi que l’intransigeance des «créanciers » de la dîme engendrent de grandes incertitudes à court terme et une certaine humilité par rapport à la nature, la religion, etc.
Afin de se protéger de certains aléas, Les paroisses se placent sous la protection de saints réputés pour leur puissance dans certains domaines.

Ainsi, Dietwiller se place sous la protection de :
  • Saint-Nicolas. Il est le patron des prisonniers (voir le texte sur la légende de la vieille tour), des mariniers, des enfants et des voyageurs. Il est intéressant de noter que Dietwiller se situe sur la «route Saint-Nicolas*», route du fer et du sel. Cette route reliait Bâle au grand sanctuaire de Saint-Nicolas-de-Port en Lorraine, la capitale économique de la Lorraine au Moyen-âge. A cette époque, les pèlerins -et leurs donations !- suscitaient un vif intérêt auprès des autorités ecclésiastiques ….

    (*) La route Saint-Nicolas passait par Petit-Bâle, Rheinweiler, Village-Neuf-Neudorf, Bartenheim, Dietwiller, Burnen, Didenheim, Morschwiller-le-Bas, Thann, Remiremont.
     
  • Saint Wendelin : St Wendelin est un écossais d'origine royale. Très jeune, il quitta sa patrie et se fit ermite dans le diocèse de Tréves. Il se mit au service d'un gentilhomme et garda ses troupeaux. Plus tard, il se retira à Saint-Maurice des Vosges, chez les Bénédictins du diocèse de Trèves. La ville de Saint Wendel en Allemagne dans le Land de la Sarre, est construite autour de son tombeau. Il est généralement représenté comme berger, la houlette à la main, une brebis à côté de lui. Il est invoqué contre les maladies des bêtes domestiques. Il est vénéré l'avant dernier dimanche du mois d'octobre.

    La statue de Saint Wendelin se trouve dans la « nouvelle » église. Elle date de 1768. On prétend qu’au 18ème siècle, les paroisses environnantes  se rendaient en cette église en procession, comme en un lieu de pèlerinage. 

     
  • Saint Thiebaut : Il veille sur la vigne. On n’en trouve plus de trace après le 16ème siècle. Est-ce dû au découragement de la culture de la vigne en Alsace par l’administration de Louis XIV ?


Une fête de la dédicace de l’ancienne église a également lieu à la saint Jean-Baptiste le 24 juin (« hagelfirtig ») ou le mercredi précédent l’Ascension. Celle-ci serait fêtée par une « procession banale » faisant le tour du village.

© Mairie DIETWILLER - Le site officiel de la commune de Dietwiller.
La Commune - Vie Municipale - Vie Quotidienne - Vie Associative & Culturelle - Vie Scolaire & Périscolaire
Mentions légales